DIY TON ENTREPRISE se lancer en 10 etapes

Lancer son entreprise DIY en 10 étapes !

creer-son-entreprise-diy-LesAteliersDeLaurene

Nouvel article dans la rubrique DIY TON ENTREPRISE : je vous livre tous mes conseils sur les étapes à suivre au moment de lancer son entreprise DIY ! J'en ai volontairement sélectionné 10 qui m'ont parue essentielles (quand vous allez voir la longueur de l'article, vous me remercierez de m'être arrêtée là !!). Ça va de l'élaboration du fameux Business Plan, à la préparation de ses cartes de visite, en passant par le développement de sa présence en ligne ... vaste programme ! Et comme promis, je suis allée interroger plusieurs créatrices et entrepreneuses pour recueillir leurs témoignages et donner plus de sens à ce partage d'expériences.

 

J'espère que cet article vous plaira et vous donnera de nouvelles pistes de réflexion ! N'hésitez pas à me donner vos avis, partager vos propres retours d'expérience ou simplement à me poser vos questions en commentaires ... j'y répondrai avec plaisir !

DIY TON ENTREPRISE : les 10 étapes pour lancer son entreprise DIY

diy-entreprise-LesAteliersDeLaurene

Pour rappel, le but de cette rubrique DIY TON ENTREPRISE est de vous donner des pistes de réflexion en vous offrant un retour honnête sur ma propre expérience. Je n'ai pas la prétention de vous apprendre quoi que ce soit, je partage simplement mon propre parcours et vous donne les conseils que j'aurais bien aimé avoir au moment de me lancer. De toute façon je reste persuadée qu'il n'existe pas UNE bonne façon d'entreprendre. Chacun doit se lancer et suivre son instinct pour mener son projet comme il l'entend. Gardez à l'esprit qu'il y a autant de façons d'entreprendre qu'il y a d'entrepreneurs. Et chacun va composer avec ses propres forces et faiblesses pour faire grandir son entreprise selon sa vision personnelle.

 

Dans les messages que vous m'avez envoyés, j'ai lu beaucoup de questions sur la façon dont je me suis lancée et le temps que ça m'a pris. Je vous ai donc préparé un petit récap en 10 points essentiels qui seront à adapter à votre projet personnel. Les étapes qui suivent ne sont pas forcément chronologiques, vous aurez souvent à passer de l'une à l'autre et à avancer en parallèle sur plusieurs sujets. La liste peut vous paraître impressionnante mais vous verrez que pour la plupart des étapes vous aviez déjà l'idée en tête. Il vous suffit peut-être de mettre les choses à plat pour approfondir certains points et vous sentir plus sereines dans votre lancement d'entreprise. J'espère que cet article vous aidera dans ce sens !

 

Voici 10 étapes qui me paraissent essentielles au moment de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale :

1/ élaborer son Business Plan

Le Business Plan est primordial au tout début de son projet. Il permet de mettre à l'écrit tous les détails qu'on a en tête, de les chiffrer et les développer progressivement. C'est le meilleur moyen d'y voir plus clair et d'avancer de façon constructive plutôt que de laisser bouillir ses idées en vrac. Par contre c'est un peu paradoxal, mais si le Business Plan est primordial au tout début, je conseille ensuite de le mettre de côté pour se lancer "dans le vrai". Vous verrez que finalement rien ne se passe jamais comme dans le Plan ! Disons qu'on arrive au résultat prévu, mais pas du tout de la manière qu'on avait imaginée !

Pour réaliser votre Business Plan, vous pouvez suivre une formation en ligne ou vous faire accompagner par une Chambre de Commerce ou une BGE.  Tout dépend de votre projet et de l'avancée de votre réflexion, mais ne soyez pas étonnées, le Business Plan et le travail en amont peut prendre plusieurs mois. Personnellement j'ai intégré le programme CRÉAJEUNES de l'Adie qui m'a permis de mettre en forme mon projet en 8 semaines.

diy-ton-entreprise-business-plan-LesAteliersdeLaurene

Voici les points essentiels qui doivent être étudiés dans votre Business Plan :

 

1) Qui sont vos clients ? Vous pouvez avoir plusieurs catégories de clients cibles. Par exemple dans mon cas, les clients particuliers ne sont pas les mêmes que les clients professionnels. C'est important de bien définir votre cible et de connaitre ses habitudes. Ça peut paraitre très théorique de parler de "client cible", mais finalement vous l'avez sûrement déjà défini dans un coin de votre tête. Vous savez déjà si votre activité va s'adresser à des adultes / ados / ou enfants; si vous visez plutôt un public masculin ou féminin; dans une zone géographique bien définie; etc ... Une fois encore, il s'agit juste de mettre par écrit ses pensées pour aller plus loin dans la réflexion. Lorsque vous aurez défini votre client cible, vous pourrez commencer votre étude de marché pour mieux comprendre les tendances du marché et les besoins de vos futurs clients. Les retours peuvent être complètement différents de ce à quoi vous vous attendiez !

 

2) Quels sont vos produits ou services ? Définissez votre offre de départ. Elle pourra bien sûr évoluer au fur et à mesure que vous avancez sur votre Business Plan. Personnellement, j'ai commencé avec une offre d'ateliers DIY, auxquels j'ai ajouté plus tard des Kits DIY. L'offre s'est étoffée mais l'esprit est resté le même. Commencez par décrire votre produit phare, le cœur de votre activité. Puis développez progressivement en décrivant les déclinaisons ou les produits "secondaires". N'hésitez pas à en parler autour de vous : est-ce que l'idée est claire et parle à ceux qui n'ont pas suivi votre projet ?

 

3) Qui sont vos concurrents ? Intéressez-vous à vos concurrents directs et indirects pour mieux cerner ce qui existe déjà et surtout ce qui manque dans votre secteur. De mon côté, lorsque je me suis lancée en 2014, je n'ai trouvé aucun concurrent direct qui propose des ateliers DIY ouverts au public comme ceux que j'imaginais. En revanche, j'ai trouvé plusieurs ateliers et cours de couture qui s'adressaient à un large public et c'est ce concept qui m'a servi d'exemple pour avancer sur mon Business Plan. De votre côté, si vous avez des concurrents directs déjà bien installés sur le marché, pas de panique ! Ça veut déjà dire qu'il y a une demande pour ce type de service ou produit et ça, c'est très bon signe ! Votre offre sera de toute façon bien différente de celle(s) déjà existante(s) puisqu'elle sera la vôtre. Le tout est de vous démarquer en apportant votre touche bien personnelle et votre propre vision de l'entrepreneuriat. Mettez en avant vos points forts pour vous démarquer de la concurrence, il y a à priori de la place pour tout le monde sur le marché !

 

4) Qui sont vos fournisseurs ? Cette partie du Business Plan a pour but de "préparer le terrain" en amont pour vous faire gagner du temps lorsque vous démarrerez votre activité. C'est un travail assez minutieux mais ça vaut le coup de s'y pencher sérieusement. J'ai commencé ma recherche de fournisseurs avec un simple tableau Excel. J'ai répertorié les adresses et sites internet où je pourrais me fournir en matériel, étudié les prix, les minimum de commandes et conditions d'envoi. N'hésitez pas à envoyer des mails à vos futurs fournisseurs pour avoir toutes les infos dont vous aurez besoin. Ensuite, c'est comme pour tout, il faut tester par soi-même ! Commencez par de petites commandes pour tester le service d'un nouveau fournisseur et vérifier la qualité.

 

5) Le Plan financier : C'est dans cette partie que vous allez faire vos prévisions de Chiffre d'Affaires qui s'obtiennent à partir de l'estimation de vos volumes de ventes multipliés par vos prix unitaires. Je vous donne un exemple simple : le premier mois, j'estime que j'organiserai 2 ateliers de 5 participantes à 35€ par personne; ce qui me donne un CA de 350€. Et ainsi de suite pour les mois suivants... Ensuite, il vous faut lister vos dépenses de démarrage, vos charges fixes et variables. Prenez bien le temps de lister toutes vos futures dépenses, cette partie est tout aussi importante que l'estimation du C.A. Vous pourrez ensuite en déduire un "compte de résultat" et une "trésorerie prévisionnelle" qui vous donneront une meilleure idée de la faisabilité de votre projet et de vos besoins en trésorerie. Si tous ces termes ne vous sont pas (encore) familiers, vous pouvez chercher un accompagnement auprès d'une Chambre de Commerce ou d'une BGE, comme le conseille Myrlène :

lancer-son-entreprise-diy-LesAteliersdeLaurene

2/ choisir son Statut

En parallèle du Business Plan, vous devrez choisir le statut de votre entreprise. Cette décision doit prendre de nombreux facteurs en considération ( si vous êtes seule ou à  plusieurs, si vous souhaitez être salariée de votre entreprise ou non ...). Ça peut être très utile de demander conseils auprès d'un comptable pour faire plusieurs simulations. Vous pouvez sauvegarder plusieurs versions de votre Business Plan pour voir les différences de chaque statut sur votre compte de résultat et faire des simulations plus "concrètes". A noter aussi que le statut de votre entreprise sera sûrement amené à évoluer au fur et à mesure que votre activité se développera.

 

De mon côté, je me suis lancée en statut d'auto-entrepreneur (devenu "microentreprise" depuis). J'ai fait ce choix car je voulais simplifier au maximum le processus de création d'entreprise pour tester le concept avant de m'installer en société. J'avais aussi un gros avantage à demander l'ACCRE au moment de m'immatriculer, pour bénéficier d'une réduction des charges sociales sur les premières années. L'immatriculation de l'auto-entreprise est plutôt simple et peut se faire entièrement en ligne. Je ne me souviens pas avoir eu de problèmes particuliers au moment de m'immatriculer. En revanche, faites bien attention, dans les mois qui suivent l'enregistrement de sa micro-entreprise, on reçoit beaucoup de courriers d'arnaques nous demandant de payer des services inexistants. Et pour rester informée des changements continuels des formalités des micro-entreprises, je me suis inscrite à des newsletters officielles pour recevoir les infos sur les nouvelles réformes (par exemple la newsletter de "Planète Auto-Entrepreneur" est très utile).

3/ ouvrir un compte bancaire

Après votre immatriculation et avant de lancer votre activité, il vous faudra passer par la case banquier ! C'est une question qui est souvent revenue dans vos mails, vous me demandiez quel a été mon investissement de départ et si j'ai eu besoin de faire un prêt à la banque. Alors non, je n'ai pas fait de prêt bancaire. Toujours dans l'idée de tester l'activité avant d'y mettre des investissements, j'ai assuré le minimum de départ et j'ai attendu de voir si le concept plaisait avant d'y investir mon argent personnel. Les frais de démarrage comprenaient simplement l'abonnement de mon site internet, la graphiste freelance qui a réalisé mon logo, une séance photo réalisée par une photographe professionnelle, l'impression de mes cartes de visite, l'inscription à l'INPI (je vous en parle plus bas), et un peu de matériel de base.

 

En revanche, même si vous n'avez pas besoin de faire un prêt à la banque, vous aurez l'obligation d'ouvrir un compte séparé pour votre entreprise. En auto-entreprise, il n'y a pas d'obligation d'ouvrir un compte "professionnel" qui est plus cher qu'un compte classique, mais il faut tout de même ouvrir un compte dédié. Pour le choix de la banque, je n'ai pas de conseils particuliers, demandez à en rencontrer 3 ou 4 et comparez les frais de tenue de compte et la relation avec le banquier. Comme pour tout, on choisi son banquier en grande partie "au feeling" !

4/ mettre en place sa comptabilité

En fonction de votre statut d'entreprise (et de votre envie / capacité à suivre votre comptabilité), vous aurez besoin soi d'un comptable, soi d'un bon tableau Excel. Personnellement j'ai opté pour le tableau Excel ! En auto-entreprise, on a simplement l'obligation de tenir un journal de toutes les entrées de Chiffre d'Affaires. Ça demande un peu de rigueur mais on prend vite le réflexe. J'ai commencé par un simple tableau avec les dates d'entrée de C.A, la référence client, le nom & prénom, le montant et le moyen de paiement utilisé. J'ai ensuite complexifié la tenue de compte au fur et à mesure que l'activité a évolué et s'est diversifiée. J'ai aussi créé des tableaux spécifiques au moment de lancer les Kits DIY. Des tableaux plus complexes sur plusieurs pages excel qui m'aident à avoir un vrai recul sur la rentabilité de chaque Kit.

 

Si on est régulier sur la tenue de ses comptes, finalement la comptabilité est plutôt simple. Et comme j'ai choisi de déclarer mon Chiffre d'Affaires par trimestre, cela me prend simplement 5 minutes tous les 3 mois pour faire ma déclaration en ligne. De ce point de vue-là, je dois avouer que le statut auto-entrepreneur est très pratique.

5/ peaufiner son identité visuelle

C'est la partie la plus créative et en même temps "pas si simple". Il vous faut réfléchir sur le nom de votre concept, imaginer le logo qui saura représenter cette activité, et penser à l'identité visuelle globale de votre marque.

Le choix du nom peut prendre pas mal de temps. Je vous conseille d'échanger autour de vous, de tester le nom auprès de vos proches. Est-ce qu'il est assez impactant ? Est-ce qu'il donne envie d'en savoir plus ? Est-ce qu'il correspond à votre image de marque ? Pensez aussi à vérifier que le nom auquel vous pensez est bien disponible.

choisir-nom-entreprise-diy-LesAteliersdeLaurene

Après le choix du nom, vient le logo. Comme expliqué plus haut, l'un des premiers "investissements" que j'ai fait a été de réaliser mon logo, en collaboration avec une graphiste freelance. Ça nous a pris plusieurs semaines entre le brief de départ, le choix de la forme et du design, les associations de couleurs et les déclinaisons en "pastilles". Mais je vous conseille vraiment de prendre le temps de la réflexion. Idéalement un logo est fait pour durer dans le temps et représenter votre marque / activité sur tous les supports, votre site internet et vos documents professionnels.

Une fois que vous serez fixées sur tous ces éléments qui constituent votre identité de marque, vous devrez les déposer auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) pour protéger les droits et éviter que quelqu'un d'autre n'utilise le même nom ou n'ait la même idée de logo.

6/ développer sa présence en ligne

Une autre question qui est souvent revenue dans vos mails était de savoir si j'ai commencé par les ateliers ou bien par mon site internet. En réalité j'ai lancé les deux en même temps. J'ai inauguré mon blog le 5 Mars 2015 (pour mon anniversaire, plus facile de m'en souvenir !) et je me suis immatriculée pour un début d'activité au 1er Avril 2015. Idéalement, si vous avez déjà un site internet ou un blog, vous pouvez tout à fait continuer à l'alimenter en attendant de lancer votre activité. On aura l'occasion d'en reparler dans un prochain article DIY TON ENTREPRISE , j'ai choisi Jimdo comme plateforme pour réaliser mon site internet et j'ai suivi une formation sur le référencement naturel avec la Blogschool. Pour moi ça a été primordial de me former, j'avais envie de faire moi-même et de gérer la partie web sans avoir à demander l'aide d'un webmaster. Quant aux réseaux sociaux, je vous conseille de créer vos pages le plus tôt possible et de commencer à poster régulièrement pour développer votre présence en ligne.

 

Au passage, lorsque vous choisissez votre nom de marque pensez également au nom de domaine que vous souhaitez réserver pour votre site internet. Vérifiez la disponibilité du nom et regardez s'il n'y a rien de similaire parmi vos concurrents.

7/ créer ses coordonnées professionnelles

Afin de lancer votre activité dans les meilleures conditions, il faudra penser à vous créer des coordonnées professionnelles. Je parle ici d'une adresse mail et d'un numéro de téléphone professionnels. C'est basique, mais dans la panique du lancement, on peut oublier cette étape !

 

Personnellement j'ai opté pour un téléphone en dual sim sur lequel je peux avoir en permanence 2 cartes sim (un numéro perso, et un numéro pro) et switcher de l'une à l'autre en un clic. Ça évite d'avoir 2 téléphones à charger et à garder sous la main toute la journée ! J'ai aussi choisi d'avoir une seule adresse mail en "contact@lesateliersdelaurene.com" (plus pro qu'une adresse en gmail.com) pour recevoir toutes les demandes dans une seule boite mail. Pensez également à préparer votre signature de mail automatique pour reprendre vos coordonnées, votre logo et les liens de vos pages sur les réseaux sociaux.

8/ préparer ses cartes de visite

diy-ton-entreprise-temoignage-LesAteliersdeLaurene

Une fois que vous aurez vos coordonnées professionnelles, vous pourrez passer à la préparation des cartes de visite. Car même si beaucoup de choses se font via les internets, le réseau fonctionne également en rencontrant les gens en direct. Prenez donc le temps de réaliser de jolies cartes de visite qui reflèteront l'image de votre marque. Vous pouvez comparer les modèles et les prix sur plusieurs sites accessibles au grand public comme Vistaprint et Moo. Personnellement, à cause de ma couleur "vert d'eau" qui est compliquée à obtenir en impression classique, je suis passée par un imprimeur indépendant pour réaliser mes cartes de visites. On a fait plusieurs tests en direct pour rééquilibrer les nuances et trouver la teinte parfaite. Et j'ai toujours de bons retours lorsque je tends ma carte à de nouveaux contacts !

 

Comme l'explique très bien Laure, il faut toujours avoir ses cartes de visite sur soi. Lorsque l'on va en soirée networking, sur des salons professionnels ou même en allant faire ses courses ! Qui sait ? On peut très bien tomber sur une opportunité de collaboration, un échange de service, une mise en relation qui va s'avérer très utile par la suite ... ce serait dommage de louper ça parce que vous n'avez pas pu laisser vos coordonnées. Et de la même manière, n'hésitez pas à demander les cartes de visite de personnes que vous rencontrez dans le milieu professionnel. Personnellement, je trie et garde les cartes de visite dans un petit classeur spécialement fait pour. Et j'ai récemment pioché dedans pour trouver les coordonnées de presta vidéastes rencontrées en networking.

9/ réaliser des photos

Votre projet est prêt à être lancé, il va maintenant falloir penser à la façon dont vous allez communiquer autour. Et pour ce faire, vous aurez besoin de jolies photos pour présenter votre concept, vos produits et votre univers. Vous pouvez réaliser ces photos vous même pour commencer, ou pourquoi pas organiser un shooting photo avec un(e) professionnel(le) qui vous fera gagner du temps et vous livrera des photos retouchées prêtes à être utilisées pour votre communication.

 

Pensez aussi à réaliser des photos de vous. Si vous avez un blog, vous avez sûrement déjà une page "à propos" pour vous présenter en incluant une photo de vous. Ça peut paraitre "non urgent", mais c'est toujours mieux de pouvoir mettre un visage sur la personne qui est derrière une entreprise / une marque. N'oubliez pas qu'en tant qu'entrepreneur, vous incarnez votre entreprise. Vos clients vont chercher à savoir qui vous êtes pour mieux comprendre l'univers de votre entreprise. De mon côté, je ne regrette pas d'être passée par une photographe pro pour les premières photos de mon site. Et pour toutes les autres photos, j'ai appris petit à petit en faisant, et j'aimerais apprendre encore plus pour améliorer mes photos et progresser.

entrepreneuriat-creatif-diy-LesAteliersdeLaurene

10/ préparer ses documents types

On arrive à la dernière étape qui vous fera gagner du temps par la suite : la préparation de vos documents types ! Je veux parler de vos modèles de devis, factures, propositions commerciales et tout autre document que vous allez utiliser au quotidien. Avoir des trames toutes faites vous fera gagner un temps précieux lorsque vous serez lancées. Pour vous aider, vous pouvez regarder des modèles sur internet et vous en inspirer. L'idée est toujours de personnaliser ces documents pour qu'ils soient cohérents avec votre image de marque. Il y a bien sûr une structure "de base" à respecter. Ajoutez-y ensuite tous les éléments qui vous identifient : logo, typos, bannières, code couleurs ...

J'espère que je ne vous ai pas trop assommées avec cet article ! Je ne voulais définitivement pas faire aussi long, mais honnêtement je trouve que toutes les étapes évoquées plus haut sont aussi importantes les unes que les autres et le sujet me passionne ! Promis, les prochains articles de la rubrique DIY TON ENTREPRISE seront plus courts ! En attendant, je vous laisse avec un dernier témoignage qui (je l'espère) va vous redonner la motivation de vous lancer à fond dans votre projet !

entrepreneuriat-diy-creatrice-LesAteliersdeLaurene

J'espère que cette nouvelle rubrique DIY TON ENTREPRISE vous plait déjà et qu'elle vous sera utile ! Le prochain article est déjà en préparation. Dans les semaines qui arrivent, on parlera du "bon timing pour se lancer" et de "comment savoir si son projet est prêt à être lancé"... vaste programme !

En attendant, vous pouvez retrouver mon parcours dans la rubrique "La Créatrice" pour vous donner une première idée des étapes qui ont précédé le lancement des Ateliers de Laurène. Et n'hésitez pas à me poser vos questions en commentaires et à me dire quel(s) thème(s) vous intéresse(nt) le plus ! A très vite pour parler business créatif !!

MERCI aux créatrices qui ont participé à cet article !

Je tiens à remercier les créatrices qui ont participé à cet article et ont pris le temps de partager leur retour d'expérience ! Je vous invite à (re)découvrir leurs univers et leurs concepts qui cartonnent dans le milieu du DIY :

 

- Déborah, fondatrice d' Arrow Workshop - Mercerie Moderne qui propose une très large gamme de matériel, tissus et patrons, à la fois en ligne et dans leur boutique-atelier située à Toulouse. Elle a su dépoussiérer complètement le concept de mercerie en le rendant accessible et ultra moderne avec des ateliers tendance pour tous les âges.

 

- Le duo mère-fille Josiane & Léopolda de la marque Comtesse Jojo - créatrices en maroquinerie qui poussent le concept de leather upcycling jusqu'à utiliser les cuirs des grandes maisons parisiennes pour en faire des pièces d'exception. Elles réinventent le travail du cuir en proposant un assemblage sans fil et sans couture selon un procédé qui mêle high-tech et low-tech pour donner du sens à un artisanat de luxe responsable.

 

- Laure, freelance en communication, auteure & blogueuse du blog I Love Do It Yourself - véritable addict de DIY et de Mode, elle réalise des tutos pour son blog et pour le compte de ses clients, grandes marques dans le secteur des loisirs créatifs. Elle est également auteure de plusieurs livres et agrandit bientôt sa collection !

 

- Myrlène, freelance en communication digitale, chroniqueuse & blogueuse du blog Mymy Cracra - véritable touche-à-tout, en plus de son "vrai métier" de chargée de communication digitale, elle rédige des tutos déco pour son blog et pour des magazines créatifs. Elle tient également une chronique DIY sur l'émission de télé "9h50 le matin". Très active sur la blogosphère, elle est à l'origine du Projet DIY qui rassemble les blogueuses créatives autour de challenges mensuels.

Retrouvez tous les ateliers DIY du moment :

atelier-diy-LesAteliersdeLaurene

Écrire commentaire

Commentaires: 13
  • #1

    Chloé (vendredi, 23 février 2018 17:27)

    Je l'attendais avec impatience ce premier article ! Résultat je suis sur un doc. Word ouvert depuis des heures à ajouter des idées au fur et à mesure qu'elles viennent en suivant tes conseils et les témoignages ! MERCI !

  • #2

    Victoria (vendredi, 23 février 2018 17:48)

    Wow ! Super article très complet ! MERCI pour ce super retour, ça me donne plein d'idées qu'il faut que je creuse ! J'ai hâte de lire les prochains articles ...

    Victoria - passionnée de DIY et future entrepreneuse !

  • #3

    marionromain (samedi, 24 février 2018 14:52)

    Vraiment très très intéressant cet article, qui expose les choses clairement tout en rassurant, par sa clarté, justement. Il m'encourage à faire les choses dans l'ordre, sans paniquer. Une étape après l'autre.

  • #4

    Laurène (samedi, 24 février 2018 20:11)

    Merci @Chloé pour ton message ! N'hésite pas à partager tes idées pour compléter cet article !! Bon brainstorming ! J'espère que ce sera productif ...
    Et à très vite pour la suite de la rubrique !
    Laurène

  • #5

    Laurène (samedi, 24 février 2018 20:14)

    Merci @Victoria pour ton retour ! Je suis ravie que l'article te plaise ! Le remue-méninges ne fait que commencer !
    N'hésite pas à partager ta page dans tes prochains commentaires,
    A très vite !
    Laurène

  • #6

    Laurène (samedi, 24 février 2018 20:17)

    Hello @marionromain ! Merci pour ton message par ici ! Je suis contente que cet article puisse t'aider à "poser les choses" pour avancer ! N'hésite pas à poser des questions si tu en as,
    A très vite pour la suite !
    Laurène

  • #7

    Caroline (dimanche, 25 février 2018 09:01)

    Bonjour Laurène,
    Je me présente, Caroline, trentenaire et maman amoureuse de ses amours, j'habite à la campagne, à qqs km de Namur, en Belgique. Passionnée, touche à tout, je suis une créatrice de jolies choses depuis toute toute petite.
    J'ai découvert votre page Instagram, que je consulte avec plaisir. Votre compte est très agréable à consulter, de belles créations et photos. Je vous suis via mon compte "Boudoir Eugénie". Et puis j'ai vite été découvrir votre magnifique site "les ateliers de Laurène" et aujourd'hui, je lis avec très grande attention (je dévore!) votre article sur le lancement de son entreprise, l'article parfait du moment pour moi, ça me parle énormément.... Ce que vous faites, c'est exactement ce que je veux faire. La seule chose à laquelle j'ai pensé mais à laquelle je ne voulais pas me lancer était le site internet. Je voulais voir comment ça allait se passer les débuts, si "ça en valait la peine". Vous me conseillez quand même d'en créer un ?

  • #8

    Laurène (dimanche, 25 février 2018 09:26)

    Bonjour Caroline,
    Merci pour votre message et pour le partage sur votre activité ! Je suis ravie que l'article vous plaise et vous aide à approfondir votre idée !

    Pour répondre à votre question concernant le site internet, pour moi il est essentiel ! Et ce n'est pas si compliqué de créer son site. Ça prend du temps bien sûr, mais finalement le plus compliqué c'est de se lancer !
    Et évidemment les réseaux sociaux sont importants pour échanger auprès de sa "communauté" et montrer les nombreuses facettes de son activité de façon plus interactive et rapide. Mais hélas on est loin de maitriser la manière dont nos publications atteignent notre public. Et c'est toujours plus compliqué de rester visible sur les réseaux sociaux avec les nouveaux algorithmes mis en place. Je pense que la tendance est de revenir à son propre blog et site internet pour chouchouter "notre" espace sur lequel on est plus libres de faire ce qui nous plait sans se soucier du nombre de likes ou de portées de publication ! Au-delà de ça, sur un site internet on partage les choses différemment, on a toute la liberté de présenter son activité en long / en large / en travers ;)
    On aura l'occasion d'en reparler plus en détails dans un prochain article, c'est un sujet très intéressant et vous verrez aussi les retours d'autres créatrices qui ont elles aussi dû changer leur façon d'utiliser les internets.

    J'espère que les prochains articles de la rubrique vous aideront à peaufiner votre projet et vous donneront des pistes pour votre site internet !
    Excellent weekend,
    Laurène

  • #9

    Céline (samedi, 03 mars 2018 16:05)

    Super article ! Merci de mettre les choses à plat et nous donner l'impression que finalement "ce n'est pas impossible" de se lancer à notre tour ! En tout cas ça donne très envie de s'y mettre sérieusement ! Ton parcours est très inspirant, alors merci de prendre le temps de partager tout ça !

  • #10

    Céline (samedi, 03 mars 2018 16:06)

    P.S : J'ai hâte de lire la suite !!

  • #11

    Sandra (lundi, 05 mars 2018 16:50)

    Hello, oulala j'aime vraiment beaucoup cette nouvelle rubrique :-)
    Elle m'inspire beaucoup et m'aide à y voir un peu plus clair dans les démarches et l'avancement de mon projet.
    Hêtre de lire la suite

  • #12

    Laurène (mercredi, 18 avril 2018 14:12)

    Hello @Céline ! Merci pour ton message, ça me fait très plaisir de voir que cette rubrique vous est utile ! A très vite pour la suite !!
    Belle journée,
    Laurène

  • #13

    Laurène (mercredi, 18 avril 2018 14:14)

    Coucou @Sandra ! Ravie que la rubrique de plaise ! N'hésite pas à partager ton projet dès qu'il est prêt !
    A très vite !
    Laurène