DIY TON ENTREPRISE le bon timing pour se lancer

Lancer son entreprise : quel est le bon timing ?

lancer-sa-boite-diy-LesAteliersdeLaurene

Je suis de retour avec un nouvel article sur la création d'entreprise ! Vous savez à quel point ce sujet me passionne et comme je vous le disais dans l'article de la semaine dernière, je souhaite vraiment me libérer du temps pour être plus présente sur le blog ! J'ai une longue liste de sujets que j'aimerais développer dans cette rubrique DIY TON ENTREPRISE et j'espère que le thème du jour vous intéressera : je vous propose d'échanger ensemble sur la question "quel est le bon timing pour lancer sa boite ?" ou plutôt y a-t'il un bon timing ?

Comme d'habitude, je vais vous donner mon point de vue et surtout je vous partage le retour d'expérience des entrepreneurs & entrepreneuses créatives qui ont pris le temps de répondre à mes questions. J'espère sincèrement que cet article vous aidera à avancer dans votre réflexion et vous donnera des pistes à creuser pour le lancement de votre entreprise ! Et n'hésitez pas à partager vos points de vue et me dire où vous en êtes dans vos projets, je suis vraiment curieuse d'avoir vos retours !!

DIY TON ENTREPRISE : le bon timing pour se lancer

lancer-sa-boite-diy-LesAteliersdeLaurene

Je sais, je sais … j’ai mis beaucoup plus longtemps que prévu à vous publier cet article, et je m’en excuse ! J’ai bien lu TOUS vos commentaires suite au dernier article de cette rubrique « DIY ton entreprise » [ se lancer en  10 étapes ] et j’ ai fait mon possible pour y répondre sérieusement. Mais pour le reste, j’avoue que je me suis laissée dépasser par tous les événements de ces derniers mois et le blog était loin d’être ma priorité.

 

 

Et si je suis honnête avec vous, je dois aussi avouer que le sujet de cet article m’a posé de nouvelles questions et m’a forcée à reconsidérer pas mal de choses. Ça n’a pas été évident de faire une synthèse honnête, j’ai eu besoin de prendre du recul pour assimiler les derniers événements.

 

Pour remettre les choses dans leur contexte, j’ai lancé Les Ateliers de Laurène en Avril 2015 en solo. Et ce lancement-là a été très facile et naturel, comme une évidence pour moi. C’est de cette activité-là que j’avais prévu de parler au moment de créer cette rubrique « DIY ton entreprise » puisqu’à l’époque je n’avais lancé que cette entreprise.

 

Mais depuis, j’ai évolué et j’ai eu envie de lancer un projet complémentaire pour me challenger de nouveau et élargir mon domaine d’activités. J’ai imaginé un projet que je trouve génial et qui me fait toujours autant vibrer quand j’y pense, malgré toutes les mauvaises aventures qui se sont passées au moment du lancement. Cette seconde activité était tellement grosse que je ne me voyais pas la lancer seule, en plus de continuer à gérer Les Ateliers ! J’ai donc décidé de chercher la personne idéale avec qui lancer le projet, en duo cette fois-ci. Et c’est cette association qui a mal fonctionné et qui a tout remis en question.

 

 

Aujourd’hui je peux revenir sur cette mauvaise expérience en ayant pris suffisamment de recul pour en sortir une sorte de « leçon ». Et j’espère que ma réflexion de ces derniers mois pourra vous servir également ! Installez-vous confortablement, servez-vous un thé, ça risque d'être long ...

 

Lancer sa boite DIY : quel est le bon timing ?

《 Je suis trop jeune pour me lancer 》,  ❝ Avec la crise en ce moment, c'est trop risqué de quitter mon emploi ❞ ,《 Je suis trop âgée pour tout recommencer 》, ❝ J'ai des enfants en bas âge, ça va être trop compliqué à gérer ❞,《 Dans 2 ans je me sentirai sûrement plus prête 》...

lancer-son-entreprise-diy-LesAteliersdeLaurene

Lancer sa boite, quel est le bon timing ? Ou plutôt, y a-t’il vraiment un bon timing ? Et si le bon timing c’était tout simplement quand VOUS vous sentez prêtes ?

 

 

Première chose à savoir dans l’entrepreneuriat, c’est que vous allez vous retrouver toute seule face à des choix et des décisions à prendre. Et surtout vous serez seule à en assumer les conséquences. Ne faites pas les choses pour plaire à quelqu’un ou pour suivre des conseils auxquels vous ne croyez pas ! Faites les choses parce que vous l’aurez décidé et allez jusqu’au bout ! C’est votre business, vous êtes la mieux placée pour savoir ce qui est juste à faire. Alors faites-vous confiance ! A vous, votre instinct, votre intuition … quand ce sera le bon timing, vous le saurez !

 

diy-ton-entreprise-timing-LesAteliersdeLaurene

Personnellement, j’ai lancé ma première entreprise en sortant de mon stage de fin d’études. Et si j’avais écouté mon entourage, je ne me serai jamais lancée ! A les écouter, j’étais trop jeune, c’était trop risqué et j’aurais sûrement mieux fait de trouver un « vrai » job pour me faire de l’expérience avant. Alors oui, lancer sa boite à 23 ans ça peut paraitre risqué mais très honnêtement, à cette période-là je ne me suis même pas posée la question ! Je sentais que c'était le bon timing pour moi et surtout j'étais tellement concentrée sur mon plan d'action que je n'ai pas laissé place à l'hésitation.

 

Je pense qu'une des clefs pour vous décider à lancer votre boite, c'est d'arriver à vous projeter dans cette activité. Est-ce que vous voyez clairement où vous voulez aller ? Comment vous vous sentez en vous imaginant gérer votre entreprise ? Est-ce que vous y croyez vraiment ?

Si les sensations ne sont pas claires, c'est peut-être qu'il faut encore travailler un peu votre projet d'entreprise. Le définir plus en détails jusqu'à ce qu'il colle parfaitement à vos envies, votre personnalité et vos aspirations du moment. Si vous êtes plus préoccupée par la question "est-ce que c'est le bon moment ?" que de vous concentrer sur "quelle est la prochaine étape?", alors c'est que votre boite n'est pas encore prête à être lancée.

A partir du moment où vous vous sentez alignée avec votre projet d'entreprise, il n'y a plus de questions à se poser ! Si vous avez une vision claire de votre boite et que vous êtes persuadée que ça peut marcher, il n'y a plus qu'à foncer ! Et vous verrez avec quelle facilité vous contournerez les obstacles de démarrage pour vous adapter aux imprévus. La suite n'est que petits détails !

lancer-son-entreprise-creative-LesAteliersdeLaurene

Lancer son entreprise en limitant les risques

Je vais vous raconter une anecdote personnelle pour illustrer encore le fait qu'on fonctionne tous différemment : Lors d'un salon de l'emploi et de l'entrepreneuriat, j'assiste à une sorte de conférence proposée par un réseau d’entrepreneurs. Un groupe de 3 mecs parlent de la façon dont ils ont monté leur start up dans le milieu de la tech'. On est sur des univers très éloignés, mais le sujet m'intéresse et je reste ouverte à toute sorte de retour d'expérience. A un moment, la conversation part sur le sujet de se lancer à 100% dans son activité VS. avancer sur son projet en parallèle d’un job « stable ». Pour eux, c'était une formidable solution de garder son travail tout en avançant sur son projet d'entreprise jusqu'à ce qu'il soit prêt à être lancé, et même garder les deux fonctions le plus longtemps possible pour qu'au moment de quitter son job salarié, l'entreprise soit déjà bien lancée et dégage  du chiffre d'affaires. Ça a l'air d'un conseil très "sage" et d'une solution plus sécurisante, une façon moins risquée de lancer sa boite en parallèle d'un job stable. Et ça conviendra sûrement à certaines personnes !

 

Là encore, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Mais je me souviens très bien avoir été COMPLETEMENT en désaccord avec ce que disait cet entrepreneur. Que pour moi, j’en étais sûre, si j’avais dû avancer sur le lancement de ma boite en parallèle d’un boulot salarié, je ne serais JAMAIS allée au bout de la création d'entreprise ! Déjà parce que j’ai besoin de deadline, de ce petit coup de pression, d’un enjeu pour que l’activité décolle assez rapidement. Et surtout parce que lancer sa boite demande de l'énergie et de la disponibilité de neurones frais ! Je n'imagine pas me remettre à bosser efficacement en rentrant d'une journée de boulot. J'ai un côté "tout ou rien" qui peut parfois me desservir mais là, c'était sans concession possible : pour donner toutes les chances de réussite à mon lancement d'entreprise, je devais m'y mettre à 100% !

 

Alors à vous de voir où vous en êtes par rapport à ce choix, est-ce que vous êtes plus à l 'aise avec le fait d'assurer un revenu stable en gardant un travail salarié ou bien vous préférez vous dédier entièrement à votre lancement d'entreprise ?

Il y existe aussi des alternatives, comme passer à un mi-temps ou partir en bénéficiant d'une rupture conventionnelle comme ça a été le cas pour Léopoldine :

 

entrepreneuses-creatives-LesAteliersdeLaurene

Pour limiter les risques, il y a aussi le fait de lancer son entreprise en visant un peu plus bas pour commencer. On le verra dans un prochain article, il y a des manières de tester son activité pour vérifier si ça marche avant d'y investir de grosses sommes d'argent. On conseille toujours de lancer sa boite au plus tôt, tester le concept, avoir les premiers retours clients avant de voir plus loin et de miser plus d'argent dans son projet.

 

Être bien entourée et faire participer ses proches dans le lancement de son entreprise peut aussi permettre de limiter les risques. Les débuts d'entreprise sont souvent remplis de petites débrouilles. On doit parfois s'adapter à des situations un peu galères mais tout va bien lorsqu'on sait que c'est temporaire et qu'on garde en tête notre objectif final.

entrepreneuse-creative-LesAteliersdeLaurene

Lancer son entreprise : au-delà du "bon timing", une question de profil ?

C’est en lançant le nouveau projet - dont je vous parlais plus haut - avec une associée que je me suis rendue compte des différences qu’il pouvait y avoir entre nos deux façons de fonctionner et surtout dans nos prises de décision. Je savais bien qu’en théorie « on est tous différents », mais là j’ai pu l’expérimenter et le ressentir profondément. Et c’est de voir ces différences qui m’a fait me questionner sur les « profils » d’entrepreneurs.

 

Au-delà du « bon timing pour se lancer », je pense qu’une des clefs est de se demander, sincèrement, si on a la « carrure » pour devenir entrepreneur. Attention, je ne veux surtout pas dire qu’être entrepreneur c’est être au-dessus ou mieux qu’un travailleur salarié. Et je sais d’avance que cette question que je vous invite à vous poser n’est pas agréable à entendre et va sûrement vous remuer si vous êtes en période d’hésitation. (sorry !) Mais selon moi c'est une question essentielle ! On n’est pas tous/toutes fait pour être entrepreneurs. De la même manière qu’on n’est pas tous/toutes fait pour suivre une grande carrière et monter les échelons dans un grand groupe. Ce n’est pas une question de valeur, ni d’ambition. Je suis persuadée que c’est une histoire de bien se connaitre, savoir ce qui nous convient à nous, comment on fonctionne, ce qui nous pousse à nous dépasser et au contraire ce qui nous paralyse ou nous empêche d’avancer. Là on touche un peu au développement personnel et c’est ce qui me passionne dans l’entreprenariat. Apprendre à se connaître en testant au quotidien, en se mettant dans des situations qui nous pousse à nous révéler. Et mieux on se connaît, mieux on pourra utiliser nos forces et éviter les situations dans lesquelles on n’est pas à l’aise.

 

 

Je sais par exemple que je suis capable de prendre des décisions en quelques secondes, je fais confiance à mon instinct et je ressens les choses avant de pouvoir les expliquer en argumentant le pourquoi du comment de ma décision. C’est ma façon d’être entrepreneure, je sais tout de suite si j’aime / je n’aime pas, je veux / je ne veux pas, c’est bon / ou non. S’il y a hésitation, il n’y a pas à hésiter, c’est NON.

 

 

Alors si vous avez lu jusqu’ici, c’est que le sujet vous parle. Et il est peut-être temps de faire un point honnête et sincère, en tête-à-tête avec vous-même. Est-ce que si vous remettez sans cesse ce projet d'entreprise à plus tard, c’est vraiment une histoire de « mauvais timing » ? Amusez-vous à lister les arguments qui vous empêchent de sauter le pas, ça vous aidera à mûrir votre projet et à avancer plus sereinement.

 

 

lancer-sa-boite-timing-LesAteliersdeLaurene

J'espère sincèrement que cet article vous aura aidé à avancer dans votre réflexion et vous donnera des pistes à creuser pour le lancement de votre entreprise !

N'hésitez pas à partager vos points de vue et me dire où vous en êtes dans vos projets,

je suis vraiment curieuse d'avoir vos retours !!

MERCI aux créatrices-eurs qui ont participé à cet article !

Je tiens à remercier les créatrices et créateurs qui ont participé à cet article et ont pris le temps de partager leur retour d'expérience ! Je vous invite à (re)découvrir leurs univers et leurs concepts qui cartonnent dans le milieu du DIY :

 

- Aurélie, fondatrice d' Aurélie Cousseau Cérémonies - Wedding planner reconvertie avec passion en tant que créatrice et officiante de cérémonies sur Bordeaux et tout le Sud-Ouest, elle imagine des cérémonies sur-mesure pour tous les grands moments de la vie. Aurélie fait partie de mon univers entrepreneurial depuis le tout début !

 

- Zak, serial entrepreneur créatif du blog Zakadit - Il partage son temps entre la danse et les loisirs créatifs : DIY, art du fil, dessin, couture ... Il sait apparemment tout faire et partage au quotidien sa créativité et sa bonne humeur.

 

- Déborah, fondatrice d' Arrow Workshop - Mercerie Moderne qui propose une très large gamme de matériel, tissus et patrons, à la fois en ligne et dans leur boutique-atelier située à Toulouse. Elle a su dépoussiérer complètement le concept de mercerie en le rendant accessible et ultra moderne avec des ateliers tendance pour tous les âges.

 

- Le duo mère-fille Josiane & Léopolda de la marque Comtesse Jojo - créatrices en maroquinerie qui poussent le concept de leather upcycling jusqu'à utiliser les cuirs des grandes maisons parisiennes pour en faire des pièces d'exception. Elles réinventent le travail du cuir en proposant un assemblage sans fil et sans couture selon un procédé qui mêle high-tech et low-tech pour donner du sens à un artisanat de luxe responsable.

 

- Laure, freelance en communication, auteure & blogueuse du blog I Love Do It Yourself - véritable addict de DIY et de Mode, elle réalise des tutos pour son blog et pour le compte de ses clients, grandes marques dans le secteur des loisirs créatifs. Elle est également auteure de plusieurs livres et agrandit bientôt sa collection !

 

- Myrlène, freelance en communication digitale, chroniqueuse & blogueuse du blog Mymy Cracra - véritable touche-à-tout, en plus de son "vrai métier" de chargée de communication digitale, elle rédige des tutos déco pour son blog et pour des magazines créatifs. Elle tient également une chronique DIY sur l'émission de télé "9h50 le matin". Très active sur la blogosphère, elle est à l'origine du Projet DIY qui rassemble les blogueuses créatives autour de challenges mensuels.

Retrouvez tous les articles DIY TON ENTREPRISE

diy-ton-entreprise-LesAteliersdeLaurene

Écrire commentaire

Commentaires: 10
  • #1

    Annabelle (mardi, 19 mai 2020 15:27)

    Whouah ! C'est pile le coup de boost qu'il me fallait ... Merci pour ce coup de pied aux fesses !
    Annabelle - future entrepreneuse créative

  • #2

    Barbara (mardi, 19 mai 2020 15:29)

    Article très complet encore une fois, j'adore vraiment cette rubrique "entreprenariat" c'est très intéressant d'avoir tous ces témoignages, MERCI pour le temps passé à rédiger ces articles !

  • #3

    Laurène (mardi, 26 mai 2020 09:12)

    Hello @Annabelle !
    Merci pour ton message, et je suis ravie d'avoir pu te redonner un coup de boost à travers cet article ! Et BIENVENUE dans le club des entrepreneuses créatives alors !
    A très vite !
    Laurène

  • #4

    Laurène (mardi, 26 mai 2020 09:15)

    Merci @Barbara pour ton petit mot ! C'est toujours motivant d'avoir vos retours, ça me donne l'énergie de continuer cette rubrique !
    A très vite pour un prochain article !
    Laurène

  • #5

    Sacha (lundi, 01 juin 2020 09:17)

    Je découvre tes articles entreprise et je les trouve géniaux !! ça fait plaisir de voir tous ces témoignages d'autres entrepreneures, on se sent moins seule ! MERCI pour ce partage !!

  • #6

    Samantha (mercredi, 10 juin 2020 18:59)

    Hello merci pour ton blog c'est vraiment super! J'ai une question a te poser car je suis en création d'entreprise d'ateliers diy cosmétiques naturels et je suis en pleine galère pour les assurances! J'ai vu que la plupart d'entre vous avaient le code naf autres activités de loisirs mais ca a l'air de perturber les assureurs, peux tu me dire où tu es assurée stp? Merci beaucoup

  • #7

    Laurène (jeudi, 11 juin 2020 14:51)

    Merci @Sacha ! Ravie que ces articles te plaisent ! Et promis, je garde ce format de témoignages pour les prochains articles !
    A très vite !
    Laurène

  • #8

    Laurène (jeudi, 11 juin 2020 14:57)

    Hello @Samantha,
    Merci pour ton message !

    Pour les assurances, je ne me souviens pas avoir eu de soucis particuliers. J'ai effectivement le code NAF "autres activités de loisirs" et j'ai simplement comparé 3 assureurs (GMF, Axa, et Groupama) pour finalement choisir celui qui assurait déjà mon logement. De mémoire, les prix étaient presque les mêmes.
    Peut-être que ça a un rapport avec le domaine des cosmétiques ?
    Sinon je ne peux que te conseiller d'aller voir d'autres agences, parfois c'est aussi la personne qui te reçoit qui est plus ou moins ouverte sur l'activité, tout comme les banques !

    Bon courage pour tes recherches et n'hésite pas à revenir par ici pour partager ton expérience !
    A bientôt,
    Laurène

  • #9

    Emilie (dimanche, 26 juillet 2020 18:39)

    bonjour à toutes!

    Moi ca fait un moment que j'y pense et avec le plan de restructuration dans ma boite ca bouge pas mal. J'aime bien tout prévoir, donc pas mal de choses sont déjà prêtes car je fais du papier découpé depuis longtemps pour mon bien être. J'ai un concept des tableaux de papiers découpés en couleurs et en relief, je sais que je vais le faire, et encore plus après avoir lu cet article sur ce blog que je découvre. Merci.

    Je sais maintenant que si j'attends ce n'est pas par peur de sauter le pas mais parce que je prépare toutes mes billes. Je vais de ce pas aller voir les autres articles et en faire bon usage :-)

  • #10

    Laurène (lundi, 27 juillet 2020 09:55)

    Merci pour ton petit mot, et BRAVO Emilie pour ce joli site et ton blog ! Et je n'ai qu'un seul conseil : FONCE !! ;)
    Tu nous donneras des news par ici ?
    A très vite !
    Laurène